Catégorie : Humeurs et Rendez-vous

18èmes Journées Du Livre Régional à Etroeungt, la suite

On se rapproche des 29 et 30 Novembre et donc de mon premier salon du livre !

Le programme:

– Samedi 29 Novembre, ouverture des portes de 14h00 à 19h00 avec la présence d’une bonne trentaine d’auteurs

Conférence à 15h30

Inauguration officielle à 17h30

– Dimanche 30 Novembre, ouverture des portes de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h30, en présence d’une quarantaine d’auteurs.

Remise des prix du Concours de Poésie « La belle époque, 14-18, les années folles »

Conférence à 15h30

Une exposition des photographies de M. JL Auffret aura lieu tout le week-end

Mon Cher Balmy: retour sur lecture

Bonsoir mes amis!

J’ai reçu il y a 48h un livre, et je me suis proposé (mais l’envoi était peut être une demande en soi d’ailleurs) d’en faire la critique sur ce blog. J’ajouterai que cet exercice pour moi sera rare, puisque avant tout, écrire est mon fond de commerce et mon passe temps favori.

1couv-MoncherBalmy-1800px-0809_medium

Un e-book donc (moi qui ne jure que par le papier …) des Éditions Dominique Leroy, ecrit par Isabelle Boucheron.

Je vous passe la description de la maison d’édition (suite…)

[Top]

Interview: sous les jupons d’Élena McCiestric

     Quand on commence les concours de nouvelles, mieux vaut être bien accompagné. Elle m’a donné du courage, poussé à écrire plus, corrigé mes fautes de syntaxe et qui plus est, c’est une amie de longue date. Depuis on ne se quitte plus vraiment beaucoup, la distance se réduit à coup de connexion internet. Alors quoi de plus normal que de commencer par ce petit concentré de charme et de fureur ? Ladies and Gentlemen, please applause… Miss Élena MacCiestric pour une interview fromage ou dessert !

Elena Mc Ciestric


-Bonjour Élena! Sois la bienvenue ici, puisque ça sera toujours un peu chez toi. Première question: pas trop la pression?
Si. *Toussote*. C’est ma première interview, ça fait tout drôle !
Alors on attaque tout de suite. La première est facile. Thé ou café ?
Chocolat.
– Chips ou choucroute ?
Chips. Déjà, parce que patates. Ensuite, parce que j’ai la choucroute en horreur. La seule chose que je suis capable de manger dans une choucroute garnie, c’est les patates.
– Bocuse ou McDonald ?
De plus en plus Bocuse, de moins en moins McDo’. Mais avant tout, la cuisine de mon chéri et de mon père.
– Cigarette ou Whisky ?
Par défaut, whisky, mais tant qu’à faire, aucun des deux. Une bonne Rochefort à la place. Ou une Bière du Sorcier, tiens ! J’ai découvert ça récemment, c’est un délice, surprenant et rafraîchissant. Mais toujours avec modération.
 
– Ville ou nature ?
L’écolo en moi aimerait te répondre nature, mais la banlieusarde dans l’âme que je suis, incapable de sortir dans une forêt sans avoir peur des bestioles, te répondra plutôt ville… Malheureusement.

– Voiture ou vélo ?
Hum, plutôt vélo, même si depuis que j’ai enfin passé le permis, je dois avouer que la voiture est un plus non négligeable.
 
– Bahamas ou Irlande ?
IRLANDE !!! IRLANDE BON SANG ! J’aimerais tellement y aller…
 
– Bruit ou silence ?
Silence. Mais pas un silence électrique. Un silence naturel, rempli du bruit du vent dans les arbres, d’un ruisseau pas loin, du bruissement de l’herbe et des feuilles mortes.
– Jean Dujardin ou Jude Law ?
Pour le physique, les deux. Pour la personnalité, sans doute Jude Law, plutôt. Il fait un excellent Watson.
– Dexter ou Californication ?
Jamais vu un seul épisode de Dexter, jamais réussi à finir la première saison de Californication. Par affinité, je dirais Californication, néanmoins.
– David Guetta ou Deep Purple ?
Ahah, heu, désolée de peut-être te décevoir, mais sans doute plutôt David Guetta.* Fait une recherche rapide sur Google quand même pour en avoir le cœur net*… HANNNN Mais c’est eux ?! Ah, Smoke On The Water ! J’ai rien dit, Deep Purple !!!:D
– Disney ou Ghibli ?
Argh, une question piège ! Je dirais que, puisque c’est la compagnie Disney qui distribue les films des studios Ghibli en France, je n’ai pas à choisir ! AH-AH !
– Nothomb ou Coelho ?
Quand j’étais au collège, Coelho et son Alchimiste m’ont ouvert un monde merveilleux. Puis au lycée, Weber. Et ensuite, Nothomb. Si je dois choisir uniquement entre ces deux-là à ce jour, alors ça serait Amélie-san.
– Stylo ou clavier ?
Définitivement clavier. J’adore écrire au stylo, mais j’ai les doigts beaucoup plus lents que l’esprit, et un poignet qui se fatigue vite. C’est pourtant pas faute de faire du sport… Au clavier, je suis capable de taper à peu près à la vitesse à laquelle je pense ou pas loin, et du coup c’est beaucoup plus fluide, je peux rester deux heures d’affilée à faire sortir les mots comme des chapelets de saucisses sans m’en rendre compte.
– Timide ou extravertie ?
Les deux, mon capitaine ! Surtout qu’on peut être timide et extraverti, té ! Le contraire d’extraverti c’est introverti, pas timide… Mais dans mon cas, c’est une extraversion de façade : je me ressource seule, et je suis légèrement agoraphobe.
– Brune ou blonde ?
Bière ? Brune ! J’aime le caractère. Femme ? Brune ou blonde, ou rousse, ou albinos, ou la boule à Z, m’en fiche… C’est pas les cheveux qui m’attirent, en général ; c’est un tout !
-Manif’ pour tous ou Arc-en-ciel ?
La question ne devrait même pas se poser. Arc-en-ciel, évidemment.
– Cuir ou dentelle ?
Hum… Vinyle. La dentelle c’est chouette mais ça gratte, c’est trop léger, c’est peu confortable. Surtout la dentelle synthétique, en fait, qu’on trouve le plus souvent. Et le cuir, je suis allergique à la plupart des tanins utilisés dans l’industrie du cuir… Donc, vinyle.
– Plume ou fouet ?
Fouet. Martinet, même. Ou Chat-à-neuf-queues.

– Jour ou nuit ?
Le jour pour le soleil, le farniente, la bonne chère, le vent, la neige. La nuit pour l’écriture, le chocolat, la magie, la pluie, la lune.
– Des projets ?
Sauver le monde. Nan, j’déconne… Ou pas.

Voilà, un grand merci à ma petite Elena que j’adore pour tout ce qu’elle est. Et je vous jure que c’est une petite femme bien complexe. Vous trouverez ses textes publiés, sans doute les plus beaux de tout le recueil, dans l’ouvrage « Tintamarre des Sens », aux Editions l’Encre Parfumée de Lys (oui, celui-là même qui inclut ma participation. Logique, c’est là que notre aventure littéraire commune a commencé).
Bonne journée à vous ! Sa biographie, c’est là : http://www.editionslencreparfumeedelys.com/nos-auteurs/elena-macciestric/
WarElena
[Top]

Bonne nuit !

Bon, c’est ce qu’on appelle une nuit efficace:
– ma première interview réalisée, et bientôt dans le blog (demain, ou après demain)
– un texte pour un concours rédigé. Par contre, j’écris de plus en plus long. 8 000 signes plus ou moins 10% … j’en suis à 9 300 en deux heures, et encore, j’ai mis les freins. Vous pensez que c’est grave docteur ?

 

[Top]

Ah, on est référencés à la FNAC !

http://livre.fnac.com/a7832353/Collectif-Tintamarre-des-sens#st=TINTAMARRE%20DES%20SENS&ct=Tous%C2%A0produits&t=p

 

 

 

[Top]

Je serai au Salon du Livre Régional d’Etroeungt !

J’y serai! Viendrez vous me voir pour ma première séance de dédicaces ? 

[Top]

Opération Portes Ouvertes

Voilà, on y est !
C’est le grand jour. J’ai les miquettes.

J’ai atteint mon centième follower sur Facebook, et dans le magnifique plan de carrière qui m’amènera (ou sans doute pas) à la notoriété d’un D’Ormesson en moins gâteux, d’un Nothomb en moins chapeauté, d’un Werber au Baygon vert, je suis arrivé au moment où tout auteur débutant se doit d’arriver: celui de créer et de publier son blog.

Un grand merci aux quelques personnes qui m’ont donné de précieux conseils, me transformant d’un béotien dans le domaine en un utilisateur tâtonnant de WordPress ( Julie Huleux en particulier, auteure et bloggeuse experte si il me faut n’en citer qu’une. Suivez la, c’est du tout bon!).
Appropriez-vous ces lieux, donnez votre avis, partagez les textes que vous appréciez, et poussez moi si vous aimez à écrire plus !

Enokson

Vous trouverez ici:
– Quelques billets d’humeurs, quelques rendez-vous que nous nous donnerons.
– Les liens vers ce qui est déjà publié, vers la maison d’édition, vers ma page Facebook …
– Quelques uns de mes textes (pour ceux balisés [-18] ne cliquez que si vous avez l’âge! Sinon je gronde) récents ou plus anciens. L’un d’entre eux vous amènera à connaître Jerk, mon tout premier personnage sur le jeu Fractal … et donc aujourd’hui mon pseudonyme.
– Sans doute les textes, ou plus largement les œuvres de quelques invités.
– Les aventures de Granny-Smith, qui sont appelées à se poursuivre et à me faire rire. J’espère que ça sera votre cas aussi.

Bien sur, quand on écrit et qu’on souhaite se faire lire, on ne peut progresser que grâce à vos avis, et se faire connaître que grâce à votre activité de partage. Alors, d’avance, merci.

[Top]

Liberty Belle

L’univers de cette nouvelle est assez typique de celui du jeu www.fract.org sur lequel je me suis remis à écrire

La dernière liberté, celle de fendre l’air sur une TT-R110E.Sans doute la seule chose qu’il me reste. Face au soleil, droit vers le couchant, avec la Horde à mes trousses. La dernière virée avant la mort.

Tout ça pour quelques litres, un Walter PKK et les cuisses de Liberty Belle. (suite…)

[Top]

18èmes journées du livre régional d’Etroeungt

J’y serais sans doute. Viendrez vous me voir pour ma première séance de dédicaces

 

affiche 2014 PDF

[Top]

Mon jardin de papier

Et bien voilà. Bienvenus dans mon jardin secret.

Enfin, dans ce qui ETAIT mon jardin secret, puisque vous êtes là, à fouler ma pelouse de vos petits pas légers, à tout zieuter de votre regard curieux. Le pire, c’est que c’est de ma faute: c’est moi qui, en participant à un concours de nouvelles, comme ça, juste pour rire, avec mon amie Céline, vous ai ouvert tout grand ce que je cachais un peu.

Ceux qui me connaissent bien, ou qui font parti de ce petit cercle de joueurs invétérés et addicts, savent que je fait du « RP » (et ils savent ce que c’est surtout, le « RP ») et que donc, si on me laisse un clavier, du temps et des idées, j’écris seul ou je participe à des textes plus ou moins bons. J’ai même réussi à gagner un concours dont le prix était un badge ( je le porte toujours à l’intérieur de mon cuir). Il faut peut être que je m’explique …

Au commencement, il y avait un homme. Un professeur de français de ceux dont le moule est sans doute aujourd’hui cassé. Un grand monsieur tout mince et grisonnant qui avait dans les yeux la petite étincelle des passionnés. Il n’a rien fait de particulier si ce n’est d’aimer son métier de manière si ostentatoire que j’ai aimé écrire à mon tour, comme contaminé. Un monsieur qui tirait les cheveux près des oreilles pour nous réveiller, qui postillonne sans doute toujours beaucoup, un retraité heureux surement, fier de pouvoir regarder ses années de travail accomplies. M. Dinghuin si un jour vous lisez ceci, vous êtes le commencement de mon histoire d’amour avec les mots, une histoire certes modeste, mais qui en ces temps-ci ne cesse de grandir.

Ensuite, il y a « Dieu ». J’ai fait sa rencontre autour d’un rhum-orange, les pieds dans une rivière, sa guitare à la main … Dieu, alias Cavey, est le créateur d’un jeu connu sous le nom de Fractal (www.fract.org). C’est dans ce jeu que je me suis remis à écrire, et donc, si maintenant quelques uns de mes textes sont publiés, c’est un peu grâce à lui. C’est là que j’ai gagné le fameux badge pour un texte dont je n’ai plus aucun souvenir. C’est drôle mais comme j’aime gagner (un peu trop parait-il) ce fut ma piqure de rappel à l’écriture. Ce jeu m’a permis aussi de me faire un cercle d’amis plus déjantés les uns que les autres, et qui partagent pour certains la passion de la plume avec souvent beaucoup plus de talent que je n’en aurai jamais. Et c’est là que j’ai croisé pour la première fois Céline.
Céline, elle fait parti de ces gens qui écrivent avec le cœur posé sur le clavier. Alors, quand un jour je suis tombé, par hasard, sur un concours de nouvelles ouvert par les Éditions l’Encre Parfumée de Lys, j’ai pris mon courage à deux mains, et je l’ai poussée dedans. Écrire, c’est facile. Faire juger ses textes, c’est bien plus compliqué. Nous nous sommes envoyés nos productions, corrigés mutuellement, et hop, dans la boite mail de l’éditrice (Laure Massibot, j’y reviendrai). Et puis l’attente … sans espoir, longue et interminable des résultats. Puis comme on dit dans les jeux vidéos: « EPIC WIN! »
Sur tout le livre de nouvelles, cinq sont nôtres. Sans doute les plus crues, les plus osées et les plus décalées, parce que là est notre culture, là est notre manière d’écrire quand nous jouons en ligne. Traiter du sexe, de la mort, du handicap, de l’âge, des sexualités alternatives … c’est souvent de ça dont on parle dans Fractal (le livre s’intitule « Tintamarre des Sens », aux éditions sus-nommées, j’y reviendrai aussi plus tard . C’est un peu de notre ADN de … mon dieu, j’allais taper « écrivain » … que c’est pompeux.

Restons modestes. novelliste débutant, ça suffira pour l’instant. Ou auteur. C’est bien aussi auteur. Maintenant que mon jardin secret se visite, ne marchez pas sur les fleurs, mais n’hésitez pas à me donner votre avis sur tout, les textes, la déco du salon … sur tout j’ai dit. Vous êtes ici chez moi, mais faites comme chez vous.

Ah oui, Primum Vivere, deinde philosopharii
Vivre d’abord, philosopher ensuite. C’est sans doute le meilleur conseil que je puisse vous donner.

[Top]