Mois : novembre 2015

Un joli gratuit, et un récap’

Oui, bon, voilà, ça arrive…
Je suis en retard pour tout en ce moment.Donc, deux chose : d’abord, la Collection Paulette a décidé, avant les fêtes, de vous offrir un collectif absolument charmant.

Cinq filles auteurs de nouvelles érotiques, s’appréciant dans la vie comme à l’écrit, ont eu envie d’écrire à propos l’une de l’autre. Elles ont échangé des photos et ont laissé leur imagination vagabonder. Certaines ont inventé des histoires de toutes pièces, d’autres ont évoqué l’écrivaine et leurs fantasmes. Les textes sont tendres ou épicés, joyeux ou mélancoliques, poétiques ou bien ancrés dans la réalité…

Ce projet les a rapprochées, leur a permis de mieux se connaître encore. Elles ont eu envie de relier leurs textes en un recueil illustré pour l’offrir à leurs lecteurs, sans qui elles n’existeraient pas.

On dit merci qui ? NOOOOON pas Jacquie et Michel ! M’enfin, bande de gros dégoutants ! Ici, on a un peu de classe !
On remercie avec toute la douceur qui vous caractérise l’adorable Julie Derussy, la féline Miss Kat, la talentueuse Cassandra Maraval (qui n’a pas de site à elle apparemment, mais que vous retrouverez dans la Collection Paulette bien sur mais aussi dans la Collection Osez de la Musardine), la gourmande Clarissa Rivière et enfin, main de fer dans un gant de velours, Aline Tosca.

Je me suis régalé à lire mes camarades de jeu. Et vous ?

La première chose étant faite, voici un petit récap’ des ouvrages dans lesquels j’ai eu le plaisir d’être publié

Dans la Collection Paulette : Désirs d’évasionBas de Soie et Talons Aiguilles et Fantasmes et Miroirs. A télécharger dans vos liseuses ou sur votre PC/Portable/Téléphone/Boulier…

Aux Éditions L’Encre Parfumée de Lys, dans les ouvrages papier Tintamarre des Sens et Juste un Moment D’Amour. Et puisque c’est du papier, je peux même vous les dédicacer, vous y laisser mon 06…

Aux Éditions L’Ivre-Book : Étreintes Masquées, en téléchargement pour lire sous votre couette. Ou dans le métro, mais attention à votre voisin qui lira par dessus votre épaule.

N’hésitez pas à mettre tout ça dans la hotte du Père Noël !!

Bonne préparation de fêtes à tous.

Jerk, qui vous bisoute.

cropped-4889471879_ce34dcbd0a_b.jpg

 

Aragon avait raison, et Paris ne sombrera jamais.

PARIS – Louis Aragon

Où fait-il bon même au cœur de l’orage
Où fait-il clair même au cœur de la nuit
L’air est alcool et le malheur courage
Carreaux cassés l’espoir encore y luit
Et les chansons montent des murs détruits

Jamais éteint renaissant de la braise
Perpétuel brûlot de la patrie
Du Point-du-Jour jusqu’au Père-Lachaise
Ce doux rosier au mois d’août refleuri
Gens de partout c’est le sang de Paris

Rien n’a l’éclat de Paris dans la poudre
Rien n’est si pur que son front d’insurgé
Rien n’est ni fort ni le feu ni la foudre
Que mon Paris défiant les dangers
Rien n’est si beau que ce Paris que j’ai

Rien ne m’a fait jamais battre le cœur
Rien ne m’a fait ainsi rire et pleurer
Comme ce cri de mon peuple vainqueur
Rien n’est si grand qu’un linceul déchiré
Paris Paris soi-même libéré

Louis Aragon

Jean Julien

[Top]