Category: Post-apo

New Sing-Sing

Des trombes s’abattent sur la cité rouge. Tout est boue et vapeur, l’air aussi lourd que la mélasse dans laquelle ils pataugent. Les conditions de vie comme de travail ici sont inhumaines, mais ceux qui vivent là sont considérés comme moins que des hommes. Ce sont des forçats, des condamnés à l’exil et au bagne, l’engeance enfantée par une société qui ne les reconnait plus comme les siens. Et du haut du miradors, j’attends qu’ils fassent un pas de travers. Sur New Sing-Sing on cultivait la peur et une mort à petit feu.
Les hauts-parleurs diffusent une douce litanie, le déluge en couvre le bruit. De toute manière, je ne supporte pas plus que les autres la voix de l’humanoïde Elam Lynds. L’entendre répéter ses consignes m’agace plus que tout. « Soyez pacifiques. Ne vous approchez pas des échelles électrifiées. Respectez les consignes écrites. Votre liberté est à ce prix…. ». Des banalités à rendre fou n’importe quel être humain, qu’il soit gardien ou bagnard. Mais de tout ce qui a un coeur, ils s’en foutent. Dans ce miasme audio, le pire c’était tout ça: ces cris de douleur, ces gens qu’on torture sans doute, ces hurlements qui s’achèvent sur des silences plus horribles encore. Ces grésillements du très haut voltage qui nous sépare la plupart du temps des détenus.

Il pleut de l’acide maintenant depuis six semaines, c’est la saison. (suite…)

Fade to Black

« Fade to black » est un de mes premiers RP (Role Play). Il doit avoir cinq ou six ans maintenant. Vous y découvrirez mon tout premier personnage dans le jeu Fractal (www.fract.org). Un personnage prénommé Jerk. Bonne lecture, et excusez la maladresse de l’écriture

Sujet: Fade to black Lun 5 Jan – 15:27

[grande capitale européenne, début des années 2000. Grand bar, people, jet set, costards cravates et filles debout sur les podium dans des tenues plus que sexy…]

La nuit est fraiche. Mais à l’intérieur il fait plus que chaud. Comme tous les soirs, il fait le tour du propriétaire…Il se penche à l’oreille du videur..

-Hy guy…

Tom lui sourit. Il lui a filé du travail il y a quelques années. Venu de sa banlieue ouvrière, il ne savait rien faire ou presque. Quand on a une carrure comme la sienne, on est toujours bon à quelque chose. Lire la suite. Seulement si vous en avez l’âge

[Top]