Category: Critiques (constructives)

Rouge pompier !

Attention, actualité brûlante !

Parmi les auteurs que je côtoie avec plaisir, une a le feu sacré en elle. Elle écrit pour Harlequin, a gagné avec un texte magistral un concours organisé par WeloveWords, et nous présente depuis quelques jours son tout nouveau bébé, en numérique et en auto-édition. Franchement, il y a de quoi vous faire grimper à l’échelle, sortir les sirènes deux-tons et les gyrophares, et faire le 18 de plaisir: voilà du rouge, du lourd, du très lourd.

Pour faire connaissance avec le Caporal-Chef Loys De Taillac et ses équipiers : Maxime, Ryan, Sanata, Amandine et Adrien, soldats du feu et du secours à personnes de la BSPP (Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris), la belle Julie Huleux vous offre dix-sept pages qui vous consumeront d’envie.

Une pyromane fiction par épisode que je ne saurais trop vous conseiller. Elle sortira dans quelques jours, et pour que vous vous pâmiez d’émoi, en voici un extrait choisi par mes soins. En cliquant sur la (superbe) couverture réalisée par Lutheen, vous accéderez à l’intégralité des dix-sept pages. Bonne lecture !

Love Compagnie

Alliant le geste à la parole il découpe d’un coup de ciseau sans appel la ceinture de sécurité qui tenait encore Catherine à son siège. Elle ne risque pas de se lever pour autant, coincée comme elle l’est par la portière enfoncée et les cales douillettes qui ont été installées autour d’elle.
L’endroit est exigu et Cat réalise enfin comme Maxime s’est plié pour rester à ses côtés.

Elle respire goulûment l’air apporté par le masque alors que l’opération de découpe de sa voiture fait des bruits angoissants. Le beau pompier remplit un formulaire posé sur son genou, tranquille comme si de rien n’était.
Il a raison, l’oxygène lui fait du bien… Elle en divague presque. Ouvrir l’avant et le toit de sa voiture comme une vulgaire boîte de petits pois ? Pfff bagatelle ! Elle ricane dans son masque en découvrant les visages des nombreuses personnes qui se sont affairées sur sa pauvre petite auto, armées de pinces immenses et autres grands couteaux à dents.

Maxime se redresse pour aider à ôter les débris et les couvertures, tout en surveillant du coin de l’œil sa jolie patiente qui dodeline de la tête lentement.
Les mousses sont mises en place sur les angles coupants de la toiture ouverte, pour permettre l’approche du médecin et l’évacuation de la blessée.

Mon Cher Balmy: retour sur lecture

Bonsoir mes amis!

J’ai reçu il y a 48h un livre, et je me suis proposé (mais l’envoi était peut être une demande en soi d’ailleurs) d’en faire la critique sur ce blog. J’ajouterai que cet exercice pour moi sera rare, puisque avant tout, écrire est mon fond de commerce et mon passe temps favori.

1couv-MoncherBalmy-1800px-0809_medium

Un e-book donc (moi qui ne jure que par le papier …) des Éditions Dominique Leroy, ecrit par Isabelle Boucheron.

Je vous passe la description de la maison d’édition (suite…)

[Top]